mardi 7 mars 2017

Compte rendu de « Magie absolue » de Derren Brown (troisième partie).




Pur effet, un des autres livres capitaux de Derren Brown (indisponible en français, peut être téléchargé en anglais).


C’est en discutant avec un ami mentaliste de l’excellent spectacle Hypnosis d’Hervé Barbereau que je me suis souvenu que Derren Brown décrivait une incroyable expérience d’hypnose dans son livre Magie absolue. J’avais déjà été intrigué par le fait que Derren Brown en 1992, alors qu’il n’avait que 21 ans, avait présenté un spectacle entièrement consacré à l’hypnose à l’université de Bristol sous le nom de Darren V. Brown. Cet article est la suite de celui-ci.

Dans Magie absolue, il raconte qu’il demanda à une spectatrice qui était à un bar avec lui si elle portait une montre. La jeune femme lui dit que non mais, en fait, Derren Brown lui avait volé celle-ci auparavant grâce à des techniques de pickpocket. La réalité était que la jeune femme n’avait pas l’habitude de porter sa montre et qu’elle avait cru ne pas l’avoir mise ce jour-là. Grâce à ce concours de circonstances, Derren Brown réalisa une incroyable hallucination hypnotique en faisant voir à la jeune femme la montre dans sa main à lui. Comme il l’écrit, il eut la possibilité de réaliser quelque chose d’extraordinaire.

Il lui fit visionner de façon très claire l’endroit exact où elle était certaine de l’avoir laissée chez elle et renforça par là même le fait de la convaincre qu’elle l’avait bien laissée à cet endroit. Plus elle l’imaginait clairement, plus elle devenait encastrée dans son esprit, et plus elle s’investissait dans l’expérience. A un moment, Derren Brown lui a proposé d’imaginer un autre objet mais elle a voulu rester sur la montre. Il savait d’avance qu’elle ne changerait pas d’avis et qu’elle ne voudrait pas imaginer un autre objet à la place : la montre était devenue trop nette dans son esprit. Bien entendu, à la fin, notre hypnotiseur a pu lui dire : « C’est intéressant que vous ayez choisi de faire l’expérience avec votre montre. J’ai essayé la même chose récemment avec une autre femme et elle a choisi ses clés, car elle savait qu’elle les avait laissées chez elle. ». En réalité, Derren Brown lui a demandé de choisir un autre objet en sachant qu’elle allait passer en revue le contenu de sa table de nuit où elle pensait avoir laissé sa montre, ensuite voir un certain nombre d’objets sur la table et les rejeter, ce qui a encore renforcé l’effet de réel.

En résumé, c’était un jour de grande chance pour Derren Brown mais il faut noter que ce genre de choses arrive si vous avez assez de souplesse d’esprit pour leur permettre d’arriver. 

Voilà. C’est tout pour aujourd’hui. Amitiés à tous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire