samedi 10 juin 2017

Le chapelet, compte rendu du livre « Isis » d’Isidore Buc (quatrième partie).


Isis d'Isidore Buc.

Pour moi, le livre qui décrit le mieux les possibilités des chapelets, du lecteur débutant jusqu’au praticien confirmé, est le dernier que j’ai eu entre les mains, Isis d’Isidore Buc. Son analyse des premiers principes du chapelet pour ceux qui débutent est excellente.

Si le lecteur est débutant, qu'il sache :

1) Que le chapelet est un arrangement de cartes, celles-ci étant classées dans un ordre défini. Un peu comme les lettres de l'alphabet, où après le A vient le B, puis le C... Dans le cas de Mnémonica, après le roi de pique vient le valet de carreau, puis le huit de trèfle, le dix de pique...

2) Que dans un chapelet chaque carte a sa place, son rang dans le jeu (le stack number), et qu'à chaque place ou rang correspond une carte. Pour Mnémonica, la carte numéro 1 est le quatre de trèfle, la numéro 2 est le deux de cœur, la numéro 3 le sept de carreau..., le numéro 51 l’as de cœur et la dernière carte est le neuf de carreau. Donc 1 c'est quatre de trèfle, 8 c'est cinq de cœur, 24 c'est dix de trèfle.

3) Que de connaître l'ordre des cartes est aussi important que de connaître ce rang, et inversement.

4) Que l'utilisation classique du chapelet se fait à travers des tours se basant sur cette connaissance.

a) Un exemple simple : vous prélevez un petit paquet du dessus du jeu classé en chapelet, en regardant la carte de coupe (par exemple, le sept de carreau) et en y associant son rang (3), vous connaissez exactement le nombre de cartes que vous avez en main (3).

b) Autre exemple : une carte à l' œil de la carte précédant celle choisie par un spectateur permet de connaître l'identité de cette dernière (Si je vois sept de carreau, troisième position, précédant celle du spectateur, le spectateur aura pris le trois de trèfle en quatrième position).

5) Que tous les chapelets permettent ces utilisations. La lecture de The Very Best of Simon Aronson et de Chaos, l'apparence du hasard de Martin Joyal donne un bon aperçu de routines mises au point par ces deux grands spécialistes du chapelet.


Voilà C’est tout pour le moment. Amitiés à tous.

2 commentaires:

  1. Dommage de s'être arrêté à l'introduction (le reste est tout aussi excellent...) et d'avoir remplacé les cartes d'Isis par celles du Mnemonica. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, J'ai adoré votre livre. Je n'ai délibérément traité que l'introduction car je ne voulais pas déflorer un ouvrage aussi remarquable. Si vous m'en donnez l'autorisation, je peux écrire plusieurs autres articles sur Isis ou même, ce qui serait intéressant, publier un texte écrit par vous-même. J'ai transposé avec le mnémonica parce que c'est le chapelet que j'utilise. Merci de votre intervention.Très amicalement.

      Supprimer