dimanche 22 avril 2018

Compte rendu du spectacle de magie de Roland Barthélemy « Sur le Fil ».





Le magicien Roland Barthélemy.



Le spectacle de magie de Roland Barthélemy avait lieu aujourd’hui à 17 h 30 au théâtre Saint-Martin (19 Boulevard Saint-Martin).

Je dois le dire : j’aime les magiciens. Et malgré mes 48 ans d’intérêt pour la prestidigitation (dont ce blog réalisé sur le mentalisme et un livre  écrit sur le même sujet), j’adhère facilement à un spectacle de magie, je suis bon public.

Roland Barhélemy a proposé des tours très classiques (avec parfois 1 ou 2 loupés) mais lorsque  j’ai regardé le reste de la salle, j’ai vu des spectateurs ravis et étonnés. Alors bien entendu, Roland Barthélemy n’est pas arrivé au pinacle des grands magiciens mais il amuse, surprend, divertit ceux qui n’ont pas véritablement de connaissances dans la Reine des Arts.

Pour donner quelques exemples, j’ai aimé sa routine de gobelet et sa carte au couteau. Son tour des trois fruits a ébahi le public ainsi que sa démonstration de touches psychokinétiques. Mais il y en a eu beaucoup d’autres comme l’apparition d’une bouteille de champagne qui étonne toujours les spectateurs.

Je ne dévoilerai pas tout le spectacle. A vous de venir voir et de juger par vous-même.

Voilà. C’est tout pour aujourd’hui. Amitiés à tous !


mercredi 18 avril 2018

Compte rendu du livre « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise » de Christel Petitcollin (quatorzième partie) (troisième chapitre, « Qui sont les manipulateurs ? », « Comment repérer un manipulateur ? », troisième partie).










Christel Petitcollin


Je viens de lire un livre que j’ai trouvé à la fois formidablement bien écrit, original et passionnant. Je voudrais vous en faire part à travers quelques articles de ce blog. Il s’agit de « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise »  de Christel Petitcollin. L’auteur y prend le contrepied des thèses habituelles selon lesquelles on ne manipule que les naïfs et les imbéciles. En fait, elle pense que, plus on est intelligent, plus on est manipulable.

Cet article est la suite de celui-ci.
  
Le troisième chapitre s’intitule  « Qui sont les manipulateurs ? ». En voici le résumé.

Comment repérer un manipulateur ?

1) À la recherche des sentiments inhumains

À l'inverse de la plupart des gens, les manipulateurs ne ressentent aucune culpabilité, aucune compassion, et se montrent glacials dans les situations très chargées en humanité : maladie, décès, accident, mais aussi dans les situations humainement positives comme les naissances ou les fêtes. Allergiques à la chaleur humaine, ils gâchent même délibérément tous les bons moments. C'est donc dans ces moments-là que l'on peut se rendre compte qu'il y a vraiment des cases vides au niveau de l'affect.

Je peux vous donner des exemples, j'en ai plein. Premier exemple: à l'époque, on en était déjà à 30 suicides chez France Télécom. Trente salariés s'étaient foutus en l'air pour cette maudite boîte ! Devant les caméras et les micros des journalistes, Didier Lombard, le P.-D.G., déclare agacé : « Il faudrait en finir avec cette mode des suicides ! ». Chez France Télécom, on se suicide pour être à la mode ! L'inhumanité de ces propos était tellement inconcevable que les journalistes ont pensé à un « dérapage » provenant d'une personne bouleversée.

Autre exemple: en 2005, Katrina, le pire ouragan qu'aient connu les États-Unis, a fait plus de 1800 morts, essentiellement à la Nouvelle-Orléans. Les réactions du gouvernement Bush ont été un festival d'inhumanités. Michaël Brown, le responsable de l'Agence pour les situations d'urgence commente: « Les habitants sont responsables de ce qui leur arrive. Le maire leur avait ordonné de quitter la ville. » La raison pour laquelle 30% de la population est restée sur place est qu'il s'agissait de pauvres qui ne possédaient pas de véhicule. Aucun transport en commun n'a été mis à la disposition de cette catégorie de la population. L'armée, appelée tardivement, ne portera pas secours à ces 300 000 survivants qui n'ont pas eu les moyens de quitter la ville. De son côté, Barbara Bush, la mère du président, prétendit que les populations réfugiées dans l'installation sportive (qui, dès le lundi après-midi, prenait l'eau de toutes parts) étaient dans une situation plus « confortable » qu'elles ne l'étaient habituellement dans leurs domiciles.

2) Avez-vous un sentiment de piège ?

Un manipulateur vous fait faire des choses que vous n'auriez pas faites de votre plein gré et, inversement, vous fait renoncer à vos activités personnelles. Souvent, vous cédez « pour faire plaisir » ou parce qu'il insiste lourdement et que vous ne savez pas dire non, puis vous céderez pour éviter le conflit. De renoncement en renoncement, vous vous éloignerez de votre centre et perdrez votre spontanéité et vos élans du cœur. Vous marcherez sur des œufs sur des sujets de plus en plus nombreux. Enfin, vous n'oserez plus être vous-même, ni dire ce que vous pensez librement par peur de ses réactions. Alors, êtes-vous sûr de pouvoir être pleinement vous-même dans cette relation ?

Voilà. C’est tout pour le moment. Amitiés à tous.


mardi 17 avril 2018

Compte rendu des « Mardis de la magie » du 16 avril 2018. Anniversaire de Stéphane Lydo, bravo à lui pour son action dans le monde de la magie.







Le magicien Stéphane Lydo.


  
Les Mardis de la magie ont lieu d’habitude depuis des années tous les quinze jours le mardi à 20 heures au Théâtre du Gymnase Marie Bell dans le dixième arrondissement de Paris. Mais à présent, c’est la révolution, les Mardis de la magie ont dû déménager pour cause de travaux dans le théâtre du gymnase Marie Bell. Ils se déroulaient hier soir à la Chapelle des Lombards (19 rue de Lappe, Paris 11) (en plus, c’était un lundi au lieu du mardi pour des raisons d’emploi du temps). Tout d’abord un grand bravo à la direction de La Chapelle des Lombards qui a accueilli cet événement avec beaucoup de gentillesse et de professionnalisme et en particulier à François, le responsable de la Chapelle des Lombards. La réussite a été totale : il y avait plus de 95 personnes dans la salle (et du public réactif).

Le principe des Mardis de la magie est qu’à chaque fois, quatre ou cinq magiciens de renom ou des pratiquants chevronnés d’arts annexes (mentalisme, ventriloquie, duos de télépathes, etc.) présentés par Stéphane Lydo vous proposent soit une partie de leur spectacle, soit un nouveau numéro. Le paiement se fait au chapeau (vous donnez ce que vous désirez).

Surtout n’oublions pas de remercier Stéphane et Stéphanie Lydo, les organisateurs, sans lesquels les Mardis de la magie n’existeraient pas. En plus, ce lundi 16 avril, c’était l’anniversaire de Stéphane Lydo ; bravo à lui pour son action dans le monde de la magie.

Du close-up a d’abord été effectué avec beaucoup de talent dans le public  par les magiciens Axel et Sylvain (anneaux chinois, jeu des gobelets, etc.).

1) Le mentaliste Gilles Rollini nous présente d’abord deux effets impressionnants. Le premier est réalisé avec des chaises, le deuxième est une divination sur un voyage. Il nous annonce qu’il va jouer son spectacle « Hasard ou coïncidence ? »  dans une nouvelle version à partir du mois d’octobre.

2) Le magicien comique Guyom Foulon nous donne un aperçu de son show « Retour vers ton imagination »  qui avait été joué au Théâtre du Gymnase et qu’il va présenter à nouveau en octobre à la Plagne.

3) Viktor paranormaliste nous propose un numéro de voyance et de divination.

4) Stéphane Lydo  met sa touche personnelle en découpant un petit bateau en papier pour aboutir … à quelque chose de véritablement différent.

5) Le magicien  Alain Florimond-Filaos  nous présente deux tours d’une magie élégante et décontractée.

6) Figaro est toujours aussi extraordinaire dans sa magie délirante avec des cartes et d’autres instruments. Il propose à présent un nouveau spectacle avec un clown « Drôle de cabaret ».

7) Magic Bruno teste le numéro qu’il veut présenter en concours et je l’ai trouvé à la fois très fort du point de vue de la présentation et au point de vue technique. Magic Bruno est toujours aussi expert dans la production de cartes mais il fait aussi apparaître des CD, etc.

Je n’ai pas donné la date des prochains mardis de la magie  car je ne la sais pas moi-même. Ce sera plus que probablement au mois de mai.


Voilà. C’est tout pour aujourd’hui. Amitiés à tous !


samedi 14 avril 2018

Compte rendu du livre « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise » de Christel Petitcollin (treizième partie) (troisième chapitre, «Qui sont les manipulateurs ?», « Comment repérer un manipulateur ? », deuxième partie).







Sans commentaire.


Je viens de lire un livre que j’ai trouvé à la fois formidablement bien écrit, original et passionnant. Je voudrais vous en faire part à travers quelques articles de ce blog. Il s’agit de « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise »  de Christel Petitcollin. L’auteur y prend le contrepied des thèses habituelles selon lesquelles on ne manipule que les naïfs et les imbéciles. En fait, elle pense que, plus on est intelligent, plus on est manipulable.

Cet article est la suite de celui-ci.

Le troisième chapitre s’intitule  « Qui sont les manipulateurs ? ». En voici le résumé.

Comment repérer un manipulateur ?

1) Vérifiez la cohérence de vie

C'est notre boulot d'adultes de vérifier la cohérence et la crédibilité des gens avant de leur accorder notre confiance. On ne signe pas de chèque en blanc relationnel. Même si les manipulateurs sont complètement incohérents, il faut du temps pour s'en rendre compte, car le discours de façade semble logique, rationnel et structuré. C'est normal, puisque ce sont des spécialistes des paroles creuses. C'est vous qui remplissez mentalement les cases et qui donnez le sens que vous voulez à leur charabia ! C'est pour cela que ça vous paraît intelligent et cohérent.

La cohérence doit être vérifiée entre les paroles et les actes.
Ne vous laissez plus attraper par les oreilles comme des lapins. Jugez les gens sur leurs actes et sur les faits objectifs. Repérez le décalage qu'il peut y avoir entre ce qu'ils disent et ce qu'ils font. Les manipulateurs sont des menteurs pathologiques. Repérez leurs mensonges, leur mauvaise foi et leurs contradictions.

2) Repérez leur côté profiteur

Les manipulateurs sont des parasites. Leur cupidité est maladive et leur avarice carrément obscène. Parfois, mais rarement, ils disposent d'assez d'argent pour acheter les gens avec des prodigalités déplacées et disproportionnées. Mais, la plupart du temps, ils vivent à vos crochets et font des économies sur votre dos.

Les gens qui pensent trop ont un vrai problème avec l'argent : ils se veulent profondément désintéressés et prétendent que les questions matérielles ne les intéressent absolument pas. Ils croient avoir une attitude noble en refusant de compter et en rajouteraient plutôt dans leur largesse dès qu'ils pensent être en face d'un radin, dans l'espoir de lui montrer le bon exemple. C'est un vrai problème parce que ça laisse l'espace à tous les profiteurs d'abuser de ce fonctionnement. Il n'y a aucune noblesse à se laisser stupidement détrousser. Votre pseudo-désintéressement participe largement à votre non-protection et à votre angoisse de fond. Il justifie de surcroît le pillage organisé par les manipulateurs. Ils auraient bien tort de se gêner !

Vous avez vraiment intérêt à repérer très vite le côté profiteur des manipulateurs avant d'avoir gaspillé pour eux des sommes astronomiques. Ne soyez pas naïf : si votre manipulateur n'a trouvé aucune banque pour lui prêter la somme qu'il vous réclame, c'est qu'il y a forcément de bonnes raisons ! Vous n'avez pas à servir de banque aux gens qui ne sont pas solvables et, surtout, qui n'ont aucune intention de rembourser leurs dettes.

Voilà. C’est tout pour le moment. Amitiés à tous.


vendredi 13 avril 2018

Compte rendu du livre « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise » de Christel Petitcollin (douzième partie) (troisième chapitre, «Qui sont les manipulateurs ?», « Comment repérer un manipulateur ? », première partie).






Christel Petitcollin


Je viens de lire un livre que j’ai trouvé à la fois formidablement bien écrit, original et passionnant. Je voudrais vous en faire part à travers quelques articles de ce blog. Il s’agit de « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise » de Christel Petitcollin. L’auteur y prend le contrepied des thèses habituelles selon lesquelles on ne manipule que les naïfs et les imbéciles. En fait, elle pense que, plus on est intelligent, plus on est manipulable.

Cet article est la suite de celui-ci.

Le troisième chapitre s’intitule  « Qui sont les manipulateurs ? ». En voici le résumé.

Comment repérer un manipulateur ?

Voici quelques points à vérifier avant de vous engager avec une personne pour savoir si elle n’est pas un manipulateur ou une manipulatrice.


1) Tout va trop vite

Pressé de piéger sa proie, le manipulateur s'incruste dans la vie de sa future victime à la vitesse de l'éclair et lui extorque au plus tôt des actes engageants. Si vous avez l'impression que ça va trop vite, c'est que ça va trop vite! Il ne vous connaît que depuis dix minutes, mais il vous tutoie d'autorité. Vous sortez ensemble depuis quinze jours, mais il veut déjà emménager chez vous. Difficile, à moins d'être impoli, de le remettre à sa place. Cela dit, lui n'a pas eu la politesse d'y rester. Vous ne serez pas plus impoli que lui en le recadrant. Un manipulateur est un prédateur. Il sait que son masque sympathique ne tiendra pas bien longtemps et qu'il doit faire vite s'il veut vous attraper avant que vous ne découvriez qui il est.

Parfois, rarement, l'histoire est différente. Le manipulateur est quelqu'un que vous connaissez depuis longtemps, mais suffisamment peu pour ne pas deviner sa vraie nature. Un jour, il sent que c'est le bon moment, parce que vous êtes fragilisé par les événements de votre vie. Alors il s'engouffre dans la faille et fait son nid dans votre besoin de compagnie ou de réconfort.

2) Ne confondez plus familiarité et chaleur humaine

La deuxième façon d'identifier un manipulateur est de ne pas confondre familiarité et chaleur humaine. Le charme du manipulateur est factice, superficiel, exagéré, mais surtout envahissant et hypnotisant. Il est trop familier. Il s’approprie votre espace vital. Il vous regarde avec une insistance gênante, s'approche trop près, vous touche. Attention, on s'est aperçu que les personnes touchées font plus facilement confiance, car le contact physique fait sécréter de l'ocytocine, l'hormone de la tendresse et de l'attachement. Méfiez-vous des toucheurs, « peloteurs », inadéquatement affectueux. Ne vous laissez pas toucher par des gens que vous ne connaissez pas ou vous risquez de leur accorder une confiance qu'ils ne méritent probablement pas.

3) Ne vous laissez plus mystifier par l'assurance d'une personne

« Le savant a lu plus de dix mille ouvrages et il doute toujours. L'intégriste n'en a lu qu’un seul, mais il est persuadé de détenir la vérité. » Cette petite phrase qui circule sur le Net résume bien le problème : les imbéciles sont pleins de certitudes, donc pleins d'assurance, alors que les gens intelligents sont emplis de doutes et manquent de confiance en eux. Or une étude a démontré que nous avons tous tendance à faire spontanément confiance à quelqu'un qui se montre très sûr de lui. Donc, paradoxalement, nous accordons du crédit à un probable crétin. Le doute est un corollaire de l'intelligence. L'humilité aussi, car c'est justement une preuve d'intelligence que d'accepter de se remettre en question. Mais les gens qui pensent trop sont tellement inconfortables dans leurs doutes, qu'ils envient et admirent ceux qui savent trancher. Ils sont aussi tellement indécis que ça les arrange que quelqu'un tranche à leur place. 

Comprenez-vous maintenant le danger qu'il y a à vouloir s'appuyer sur les certitudes d'autrui ? La vantardise et le mépris de votre manipulateur sont assez faciles à repérer. C'est un gros crâneur. Il fait son autopromotion en toutes occasions : il a tout compris de la vie, il sait tout sur tout, il a tout vu et sait tout faire, en étant bien sûr le meilleur. Il méprise les autres : les gens sont bêtes, nuls, naïfs, faibles, incapables... Il se moque facilement, y compris de vous, sous couvert de vous taquiner. Là, ce n'est plus le moment de douter, fuyez !

Voilà. C’est tout pour le moment. Amitiés à tous.


jeudi 12 avril 2018

Compte rendu du livre « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise » de Christel Petitcollin (onzième partie) (troisième chapitre, «Qui sont les manipulateurs ?», « Les manipulateurs peuvent-ils changer ? »).






  
Un autre livre de Christel Petitcollin



Je viens de lire un livre que j’ai trouvé à la fois formidablement bien écrit, original et passionnant. Je voudrais vous en faire part à travers quelques articles de ce blog. Il s’agit de « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise » de Christel Petitcollin. L’auteur y prend le contrepied des thèses habituelles selon lesquelles on ne manipule que les naïfs et les imbéciles. En fait, elle pense que, plus on est intelligent, plus on est manipulable.

Cet article est la suite de celui-ci

Le troisième chapitre s’intitule  « Qui sont les manipulateurs ? ». En voici le résumé.

Les manipulateurs peuvent-ils changer ?

« Les manipulateurs peuvent-ils changer ? » demande-t-on à Christel Peitcollin à chaque conférence. Son « non » catégorique réjouit certains et scandalise les autres.  Un manipulateur ne peut pas changer, pour trois raisons objectives :

1. La première condition pour que quelqu'un change, c'est qu'il ressente lui-même le besoin de changer. Or un manipulateur n'est pas demandeur de changement. Il est très fier et très content de ce qu'il est, même s'il joue les malheureux quand ça l'arrange. Écoutez-le se vanter de ses petites manigances mesquines. Il se croit très fort et très malin.

Il étale triomphalement ses vengeances et ses traquenards. Il expose complaisamment sa philosophie de vie : tout le monde est bête et faible, sauf lui, à qui « on ne la fait pas», car il a « tout compris de la vie »! II faut écraser les autres, parce que personne ne vous fera de cadeau, etc. En phase « Rendors-toi », il jure qu'il a compris et il promet de changer. Mais ses victimes sont bien placées pour savoir qu'en guise de changement il se contente de se tenir tranquille un moment. En moins de deux semaines, il redevient égal à lui-même.

2. Le système de pensée d'un manipulateur est verrouillé face à l'autocritique. Or on ne peut pas faire travailler quelqu'un sur lui-même, s'il n'est pas capable de se remettre un tant soit peu en question. Là encore, il suffit de l'écouter parler : rien  n'est jamais de sa faute à lui. C'est toujours les autres qui ont commencé, et, lui, il est pur et innocent. Il prétend n'agir qu'en réaction aux comportements des autres. Un manipulateur peut aller jusqu'à 'expliquer qu'il est « obligé » de faire du mal à ses enfants pour punir sa femme d'être partie. Il n'en démordra pas : c'est de sa faute à elle. Il faut bien qu'elle voie sur les enfants le mal qu'elle lui a fait en divorçant.

3. Le manipulateur vous a déjà dit cent fois que les psys, c'est pour les fous, et qu'en plus, en général, les psys sont plus fous que leurs patients. Vous savez donc ce  qu'il pense de la thérapie. Il n'ira voir un psy que s'il y est obligé, par la justice par exemple, ou pour vous rendormir. Comme un manipulateur ne sait que manipuler, il manipulera son psy, avec ses ficelles habituelles. Il commencera par flatter le psy « dont il a eu de si bons échos ». Ensuite, il se victimisera, se prétendant aux prises avec des gens « tellement méchants ». Puis il se fera un plaisir d'inquiéter le psy en se disant « au bout du rouleau » et en suggérant qu'il pourrait se foutre en l'air. Et, finalement, il accusera le psy de mal faire son boulot de thérapeute. Soit le psy est manipulable et le manipulateur va jouer avec son psy comme un chat avec une souris, en jubilant intérieurement d'être plus malin qu'un psy. Soit le psy n'est pas manipulable et le manipulateur va se sentir en danger. Personne ne doit voir derrière son masque. À la première question dérangeante, il arrêtera les séances, posant à son psy un superbe lapin en cadeau d'adieu.

Voilà. C’est tout pour le moment. Amitiés à tous.


dimanche 8 avril 2018

Compte rendu du livre « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise » de Christel Petitcollin (dixième partie) (troisième chapitre, «Qui sont les manipulateurs ?», « Tout dépend de l’âge mental. »).






Un autre livre de Christel Petitcollin


Je viens de lire un livre que j’ai trouvé à la fois formidablement bien écrit, original et passionnant. Je voudrais vous en faire part à travers quelques articles de ce blog. Il s’agit de « Pourquoi trop penser rend manipulable, Protégez votre mental de l’emprise »  de Christel Petitcollin. L’auteur y prend le contrepied des thèses habituelles selon lesquelles on ne manipule que les naïfs et les imbéciles. En fait, elle pense que, plus on est intelligent, plus on est manipulable.

Cet article est la suite de celui-ci.

Le troisième chapitre s’intitule  « Qui sont les manipulateurs ? ». En voici le résumé.

Vous avez lu ou entendu diverses appellations du phénomène de l’adulte manipulateur : manipulateur destructeur, pervers narcissique, sociopathe, psychopathe. Comment faire la différence entre les uns et les autres ? Christel Petitcollin développe une théorie de l’immaturité selon l’âge mental du manipulateur. À quel âge a-t-il bloqué sa croissance psychologique ?

S'il est assez « vieux », il sera relativement vivable, s'il est très jeune, il sera très dangereux. Les manipulateurs les plus âgés ont 12 ans d'âge mental. Au-delà de 12 ans, l'enfant a passé le cap critique et finit de grandir. Les manipulateurs de 12 ans sont les moins pénibles, parce qu'ils ont un début de conscience et de responsabilisation et que l'on peut encore les raisonner un petit peu. Leurs victimes les prennent souvent pour des ados attardés. Pourtant, ils n'en ont même pas l'âge ! Mais un gamin mal cadré qui revendique de ne faire que ce qu'il veut peut facilement passer pour un ado en crise.

Les manipulateurs de 7-8 ans sont déjà des gens très difficiles à vivre. Vous pouvez en croire le témoignage de leurs victimes, que ce soit en famille ou en entreprise. Que penser d'une chef comptable qui vous pique vos lunettes pendant que vous êtes aux toilettes ? Ou d'un mari qui enduit la semelle du fer à repasser d'encre rouge ? Ces représailles signent leur âge mental!

Les parents manipulateurs sont jaloux de leurs propres enfants et se placent en compétition avec eux. Ils ne supportent pas d'être dépassés par leurs enfants. On ne double pas ! C'est moi devant! Quand l'un des enfants (en général l'aîné ou le petit dernier) atteint l'âge mental de son parent manipulateur, cela le rend infernal. Un déluge de hurlements, de coups et de vexations s'abat sur l'enfant. À ce moment-là, et à cause de cela, le conjoint victime enclenche le divorce.

Les cas les plus graves sont ceux où les manipulateurs ont été bloqués très tôt dans leur croissance mentale (4-5 ans). Ils sont à l'âge du «caca-prout». Quand la libido s'organise autour de la zone érogène anale, on parle de stade « anal-sadique ». C'est le point d'ancrage du sadomasochisme. Les bagues scatologiques les font s'étouffer de rire. Ils ont un vif intérêt pour l'anus et ses fonctions. L'hygiène et la propreté ne sont pas acquises. Ils sont sales et salissent par plaisir. C'est aussi l'âge où les enfants adorent faire bouffer des crottes de lapin à leur petit frère (cf. La Gloire de mon père de Marcel Pagnol). C'est donc l'âge où ils risquent aussi d'être des empoisonneurs. Lorsqu'ils sont restés bloqués à cet âge-là, leur cruauté est du sadisme pur et se combine au niveau d'inconscience et d'irresponsabilité d'un enfant de 4 ans. C'est ce qui les rend extrêmement dangereux. Leur victime peut réellement être en danger de mort.


Voilà. C’est tout pour le moment. Amitiés à tous.