jeudi 4 juillet 2019

Compte rendu de la conférence du magicien cartomane espagnol Adrian Vega du 4 juillet 2019 au magasin de prestidigitation « Magic Dream ».




Un des effets présentés par Adrian Vega.


Hier s’est déroulée une passionnante conférence au magasin de prestidigitation « Magic Dream » par le magicien cartomane espagnol Adrian Vega.

Je dois dire que j’ai été étonné à la fois par sa créativité, sa technique parfaite, son habileté à transmettre ses connaissances magiques mais aussi son humour et sa gestion impeccable des spectateurs.


Je vous livre quelques effets qu’il nous a présentés.

1) Son tour d’ouverture
Un tour d’ouverture brillant. Il correspond dans la conférence Penguin à Thought of Card.


Deck Stab est un effet de carte au couteau qui peut être fait n'importe où, n'importe quand.

Effet : Une carte est sélectionnée et signée. Le jeu est mélangé et remis dans son étui. Le magicien prend un couteau et poignarde le jeu. La lame peut être vue à travers l'étui. En un mouvement habile, le couteau est glissé rapidement sur le côté avec une carte transpercée. C’est la carte signée du spectateur !

3) Un change de billet en carte et de carte en billet (Billing Card)

4) Une très belle carte déchirée et restaurée

5) Une Mystery Box confectionnée par Adrian Vega (correspond à Card in Shot Glass dans la conférence Penguin)


Votre spectateur nomme n'importe quel nombre, le spectateur compte lui-même les cartes, une à une, jusqu'à ce nombre. Non seulement la carte correspond à une prédiction qui était à la vue de tout le monde depuis le début. Mais lorsque vous étalez le jeu entier, toutes les cartes, à l'exception de la sélection, sont blanches !

7) Voici le détail de sa conférence Penguin Live : http://www.penguinmagic.com/p/8964, si vous voulez mieux connaître le travail magique d’Adrian Vega :

00000   Introduction
0:05:20 Card Stab
0:08:49 Card Stab Explanation
0:26:32 Aces Routine
0:29:41 Aces Explanation
0:53:58 Card in Shot Glass
0:56:27 Card in Shot Glass Explanation
1:1044  Four Fly Restore
1:12:17 Four Fly Restore Explanation
1:35:01 ACAAN
1:37:46 ACAAN Explanation
2:0:46 Thought of Card
2:04:31 Thought of Card Explanation.
2:12:48 Screw Card
2:17:18 Screw Card Explanation
2:2802 Ending Box
2:30:10 Ending Box Explanation


Je vous annonce les prochaines conférences qui se dérouleront à « Magic Dream » :

CONFÉRENCE DE JOSHUA JAY - 10 SEPTEMBRE 2019

CONFÉRENCE DE CHRISTIAN ENGBLOM - 2 OCTOBRE 2019

Voilà. C’est tout pour le moment. Amitiés à tous !



mardi 2 juillet 2019

Après deux articles sur l’échec, 12 citations sur ce sujet.



Un ouvrage sur la psychologie.

Cet article est la suite de celui-ci.

1)            Si l’on n’apprend pas à échouer, on échoue à apprendre.

2)            Un échec est un succès si l’on en retient quelque chose.

3)            Si tu n’essayes jamais, tu ne sauras jamais.

4)            Le vrai succès est de surmonter la peur d’échouer.

5)            Ne considérez pas la peur de l’échec comme une chose qu’il vous faut combattre, mais comme une chose que vous allez devoir apprendre à gérer de la meilleure manière possible.

6)            L’échec est un détour, pas une rue sans issue.

7)            Ne vous souciez pas du nombre de vos échecs. Vous n’avez qu’à réussir une fois.

8)            Si vous ne réussissez pas du premier coup, vous êtes comme tout le monde. C’est ce qu’on appelle apprendre.

9)            100% des choses qu’on ne tente pas échouent.

10)         Si vous voulez doubler votre taux de succès, vous devez doubler votre taux d’échec.

11)         Ne confondez pas vos échecs avec la personne que vous êtes.

12)         Rappelez-vous que l’échec est un événement, pas une personne.

Amitiés à tous.

lundi 1 juillet 2019

Compte rendu du livre « La thérapie adaptative » de Michel Lamy (treizième partie) (Comment dépasser notre peur de l’échec ? ).




  
Un autre ouvrage de développement personnel.


Je viens de lire un livre que j’ai trouvé à la fois formidablement bien écrit, original et passionnant. Je voudrais vous en faire part à travers quelques articles de ce blog. Il s’agit de « La thérapie adaptative »  de Michel Lamy. L’auteur y décrit une méthode pour progresser dans différents domaines de la vie, non pas en imitant les autres mais en devenant la meilleure version de soi-même.

Cet article est la suite de celui-ci.  


Comment dépasser notre peur de l’échec ?


1) Notre peur de l'échec vient principalement de nos conceptions sociales (tout le monde la connaît un jour).

Dans un monde de plus en plus orienté vers la performance et la maîtrise, les échecs sont mal vus, synonymes de régression sociale, et donc particulièrement mal vécus.

Et pourtant, ce sont ces mêmes échecs qui nous font avancer.

Regardez par exemple un jeune enfant qui apprend à marcher. Il tombe et se relève sans cesse.
Il va d'échecs en échecs avant de ne plus tomber, mais il persévère et parvient à s'assurer une démarche sans chutes.
Il se moque éperdument du regard des autres, il avance pour lui, pour acquérir une indépendance.


2) Comment faire pour diminuer sa peur de l’échec ? 4 méthodes proposées.

a)      Essayez de déterminer quelle serait la pire conséquence pour vous si vous échouez ?
(déception de votre famille, peur de ne plus être aimé, par exemple). Posez-vous la question « Et alors, que se passera-t-il si j’échoue? ». Souvent vous constaterez qu’il ne se passera rien de bien grave dans le réel.

b)      Prenez conscience que votre entourage a plus d'amour pour vous et de tolérance que vous ne l'imaginez.

c)      Centrez-vous sur l'idée que votre personne est beaucoup plus que ce résultat, cet échec, qui est passager.

d)     Autorisez-vous un échec par jour en considérant que c’est bien pour vous.


3) Votre échec est utile pour votre progression dans la vie.

a)      Si vous ne connaissez pas d’échec, c’est que vous n’agissez pas. Si vous n’agissez pas, vous ne pouvez pas avoir de réussite non plus.

b)      L’échec est beaucoup plus mémorable que la réussite. Vous vous  souvenez bien mieux de vos échecs que de vos réussites. Vous apprenez donc beaucoup plus en échouant qu’en réussissant. Faire une erreur un jour vous permet de ne pas la faire le lendemain car vous aurez étudié les causes de cette erreur.


Voilà. C’est tout pour aujourd’hui. Amitiés à tous