lundi 30 janvier 2017

6 principes clés de la programmation neuro linguistique


Une autre présentation des principes ou présupposés de la PNL



Je poursuis mes articles sur la programmation neurolinguistique. Il y a, selon moi, six principes ou présupposés clés en PNL que je vais vous détailler.

1) La parole crée les idées dans le réel.
2) La réalité est plus vaste que ce que l’on en perçoit.
3) Notre existence est à l’image de notre vision du monde.
4) Nos limites sont en nous.
5) Chacun de nous fait le meilleur choix possible.
6) Chacun de nous possède les ressources nécessaires pour vivre heureux.

1) La parole crée les idées dans le réel.
Au début de toute chose, il y a l’idée de cette chose. Et cette idée, somme toute, n’est qu’un rêve en attente, un espoir. Il faut quelque chose pour l’aider à descendre dans le monde bien concret et matériel qui est le nôtre. C’est difficile à comprendre mais la parole réalise cette idée, elle la rend réelle (créant ainsi notre réalité). Comme si le fait d’exprimer nos pensées les densifiait. 

Dans ce processus, l’idée perd souvent de son ampleur, un peu comme un rêve, extrêmement précis quand on le rêve, et dont on ne se souvient que de quelques bribes une fois réveillé. Mais au moins, on en a rapporté quelque chose, comme un petit morceau d’un autre monde, quelque chose qui va pouvoir germer ici et maintenant dans notre réalité et faire grandir notre vie. 

Pour cela, il faut donc parler de son idée, soit à voix haute pour soi-même, soit l’exposer à des amis de confiance. Ainsi elle se dépliera (comme un papier sur lequel on n’aperçoit rien au début, que l’on déplie peu à peu et qui progressivement nous révèle du texte que l’on n’avait pas vu au départ), se développera dans le réel, vous pourrez voir de manière concrète ce qu’il vous sera nécessaire de faire matériellement pour qu’elle se réalise et vous discernerez mieux les éventuels obstacles qu’il vous faudra éliminer pour faire aboutir votre projet. Les amis consultés vous suggéreront des modalités de mise en œuvre de votre idée auxquelles vous n’aviez pas pensé. Cette idée aura changé de sphère : même si elle n’est pas encore immense, elle sera passée de la sphère de l’esprit à la sphère de la réalité. 

Vous pourrez ensuite la faire transiter vers la sphère de l’écrit en la notant sur un calepin et en ajoutant tout ce qui vous vient à l’esprit pendant une durée seulement de 10 minutes. Finalement, vous avez encore la possibilité de la faire passer dans une nouvelle sphère, la sphère du livre, en la tapant sur votre traitement de texte. Ce passage de sphère, à chaque fois, développera, fera grandir et rendra plus ferme votre idée.

Parler aidera donc les idées à ne plus être seulement que des idées. Parler les matérialisera, les mettra en place, les dépliera et en révélera les détails avec précision.

Souvenez-vous que ce thème est abordé symboliquement  par différentes religions (et pour moi cela corrobore ce premier principe de la PNL).

1) La Genèse (1 :3) de l’Ancien Testament raconte que Dieu prononce une phrase: « Que la lumière soit » et la lumière est créée. La lumière est dans l’esprit de Dieu et, par une seule parole, il l’introduit dans le réel.

2) L'Évangile selon Saint Jean (1 :1)  commence par ces mots : « Au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu. ». Ce qui signifie que la parole est créatrice comme l’est Dieu.


Voilà. C’est tout pour le moment. Amitiés à tous

Aucun commentaire:

Publier un commentaire