mercredi 11 janvier 2017

Quatre textes à comparer.





 Les formidables Mardis de la magie : une osmose exceptionnelle entre artistes et public


Osho nous dit : « Je peux parler indéfiniment car je n’ai pas d’enseignement. »

Aujourd’hui, je vais mettre quatre textes en parallèle de quatre sources différentes et il faudra que vous essayiez de deviner de qui sont ces textes. Mes seuls critères pour les choisir, c'est que, personnellement, je les adore, et je trouve qu’ils peuvent être aptes à récurer nos esprits dans le climat de naïveté idéologique actuelle. 

1) « Ne vous laissez pas guider par ce que vous avez entendu dire, ni par les traditions. Ne vous laissez pas guider par l’autorité des textes religieux, ni par la simple logique ou les allégations, ni par les apparences, ni par la spéculation sur des opinions, ni par des vraisemblances probables, ni par la pensée : « Ce religieux est notre maître spirituel ».
 Cependant, lorsque vous savez par vous-mêmes que certaines choses ne sont pas justes, qu’elles sont blâmables et que, lorsqu’on les met en pratique, elles conduisent au mal et au malheur, abandonnez-les ! »

2) « Prenez garde à ceux qui vous flattent car ils vous trompent ! Malheur à vous, prêtres ! ».

3) Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.

4) Mon message est très simple. C’est pourquoi il est difficile à comprendre.

Voilà. C’est tout pour cette fois mais j’en prépare d’autres de cet acabit. Amitiés à tous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire