jeudi 8 mars 2018

Tentative de bibliographie des ouvrages de mentalisme de spectacle en langue française ou recension de ce que je possède dans ma bibliothèque ! (trente cinquième partie) (lettre R, RAWLINS Christopher).






  
Le livre en question.


J’ai pensé que, comme il paraît beaucoup de livres dans le secteur du mentalisme de spectacle, il serait intéressant de composer une bibliographie sur le sujet, mais seulement des ouvrages en langue française. Je me baserai pour cela sur ma bibliothèque et sur le catalogue des différents éditeurs et magasins de prestidigitation. Cependant, je ne traiterai pas de différents domaines plus pointus que j’ai déjà abordés sur des sites ou sur mon blog : la mnémotechnie les book tests   (article 1 : 11 book tests en langue française et article 2 : Encore 10 autres book tests)  sur lesquels j’ai déjà fait des recensions dans le site  Virtual Magie, et  l’hypnose   dont j’ai déjà donné une bibliographie dans ce blog.

Cet article est la continuation de celui-ci.

Pour le début de la lettre R, il y a le l'ouvrage de Christopher RAWLINS Roulette.

Roulette vous emporte dans le tourbillon de la pensée d’un des mentalistes actuels les plus brillants.
« Avec ce livre, Chris Rawlins apporte une grande contribution au mentalisme. Un livre qui contient des routines puissantes, commerciales, testées sur le public, prêtes à être utilisées dans un répertoire professionnel, c’est déjà rare en soi. Mais un livre qui n’est rempli que de très bons tours, c’est encore plus rare. » Luke Jermay

Comme d’habitude, pour que vous vous fassiez par vous-mêmes votre opinion, je vous donne la table des matières de cet ouvrage :

- Garde de Crédit.

- Ma version d’un classique.

- L’approche audacieuse.

- Scrabble.

- Prédiction à l’annuaire (ajout).

- La balle jaune avec laquelle j’ai bluffé Marc Oberon.

 - Docteur Annie Pijot.

- Les mentalistes fainéants.

- Carte à l’œil poussée glissée.

- Transition sur le bout des doigts.

- Triangle mental.

Voilà. C’est tout pour le moment. Amitiés à tous.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire